Murs en pierres sèches du paradou
Préserver le patrimoine, soutenir la paysannerie
Murs en pierres sèches du paradou
Préserver le patrimoine, soutenir la paysannerie

 

 

 

 

 

 

 

                                             

 

 

 

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Agathe Clergeau.

Bonjour Jocelyn,
N'hésites pas à me contacter en direct [email protected] afin que nous puissions échanger.
En te souhaitant une bonne journée.
Agathe

Envoyé il y a 3 mois
Jocelyn Mounier.

Bonjour Agathe
J'ai pris connaissance de votre projet de 'reconstruction' de faysses' et je suis dans le même cas que vous, à la différence que je vis pas encore sur place, mes terrains se situent sur Chassiers, et j'ai débuté sans aucun moyen , ni trop de connaissances le démontage jusqu'à maintenant d'une partie d'un mur cet automne ( environ 7/8 mètres sur 1m60 de haut)
Je dois dire que l'aticle sur le DL et repris par certains résaux soociaux m'a donné un espoir pour continuer et pourquoi pas trouver des aides , manuelles ou financières, car tout seul c'est vraiment vraiment dur .....Je souhaite revenir le plus vite possible dans la région et m' y installer
Dans l'attente de vous rencontrer, et de vous lire, je vous souhaite une bonne journée.
Jocelyn

Envoyé il y a 3 mois
Thad Dunning.

Bonjour Agathe, Le projet est fabuleux ! Nous te souhaitons du succès avec ces merveilleuses restaurations du paradou. Thad, Jennifer, Thalia, et Clio (amis d’Amélie et Jean)

Envoyé il y a 4 mois

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Lucile  Ruiz.
Lucile Ruiz.

10 €

Marion Reynaud.
Marion Reynaud.

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Catherine Delessert.
Catherine Delessert.

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Catherine Braun.
Catherine Braun.

50 €

Frédéric Surcin.
Frédéric Surcin.

500 €

Bérénice Bayle.
Bérénice Bayle.

25 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Anne Buffat.
Anne Buffat.

25 €

anonymous
Anonyme

Frédéric Surcin.
Frédéric Surcin.

250 €

anonymous
Anonyme

Largentière
Agathe Clergeau.
*agathe du paradou*
de l'expression à la production végétale

Passionnée de végétal et dévouée à la Nature, ce lieu baptisé paradou a fait de moi sa compagne il y a 5 ans déjà.
Née à l'estuaire de la Loire et bercée par les vagues de l'Atlantique, c'est en 2010 que je pose mes bagages en Ardèche, le département des sources de mon fleuve d'origine.
Suite à un parcours universitaire de voyageuse géographe, le besoin de mettre les "mains à la terre" se fait plus fort que tout et je m'engage dans un BPREA, diplôme agricole en spécialisation arboriculture. Une recherche longue et laborieuse s'engage avant de trouver celui qui m'a choisi pour le faire revivre, m'amenant à suivre entre temps une autre formation en animation nature et éducation à l'environnement.
En 2017, la maturité et les conditions sont réunies pour réaliser mon rêve: planter des arbres en protégeant la Vie dans un paysage ancestralement cultivé et humblement occupé par l'humain.

Le mur de la Source
Le mur des Houblons
Une partie du mur aux lavandes
L'intégralité du mur aux lavandes
48
Terminé
68%
Agathe Clergeau.
*agathe du paradou*
de l'expression à la production végétale

Passionnée de végétal et dévouée à la Nature, ce lieu baptisé paradou a fait de moi sa compagne il y a 5 ans déjà.
Née à l'estuaire de la Loire et bercée par les vagues de l'Atlantique, c'est en 2010 que je pose mes bagages en Ardèche, le département des sources de mon fleuve d'origine.
Suite à un parcours universitaire de voyageuse géographe, le besoin de mettre les "mains à la terre" se fait plus fort que tout et je m'engage dans un BPREA, diplôme agricole en spécialisation arboriculture. Une recherche longue et laborieuse s'engage avant de trouver celui qui m'a choisi pour le faire revivre, m'amenant à suivre entre temps une autre formation en animation nature et éducation à l'environnement.
En 2017, la maturité et les conditions sont réunies pour réaliser mon rêve: planter des arbres en protégeant la Vie dans un paysage ancestralement cultivé et humblement occupé par l'humain.

Largentière
3 950 €
sur un objectif de
5 800 €
68%